Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Examen de la réfraction chez l’enfant

La vision chez l’enfant

Examen de la réfraction chez l’enfant

OPHTA ROANNE dispose de tous les appareillages utiles pour l’examen de la réfraction chez  les enfants.









 

Votre enfant présente une baisse de l’acuité visuelle ou un trouble du comportement visuel ?
Cela nécessite la recherche  d’une anomalie de la réfraction (myopie, hypermétropie ou astigmatisme).

Ces troubles peuvent toucher un ou les deux yeux et nécessitent impérativement chez l’enfant le blocage temporaire de l’accommodation. En effet, afin que l’examen chez l’enfant soit objectif il nécessite une dilatation de l’œil avec l’utilisation de collyre.

 

La mesure subjective de l’acuité visuelle. Elle est variable selon l’âge de l’enfant et selon sa coopération.
– de 3 à 18 mois, on peut proposer des tests qui ne font pas appel au langage chez l’enfant
– entre 2 ans et 4 ans, on proposera à l’enfant des tests images
– au-delà de 5 ans, on peut utiliser des chiffres ou des lettres

Aucun examen subjectif n’est suffisant chez l’enfant pour évaluer de façon précise sa réfraction (pouvoir optique de l’œil).

 

La mesure objective de la réfraction nécessite une dilatation pupillaire et un blocage temporaire de l’accommodation obtenus par instillations de collyres (gouttes dans les yeux).

Différents collyres (Cyclopentolate « SKIACOL », Atropine ou TROPICAMIDE « MYDRIATICUM ») peuvent être employés et leur mode d’utilisation figure sur votre ordonnance.



 

Les recommandations pour l’instillation des collyres:

– Appuyer sur le coin de l’œil (côté nez) pendant 1 minute après avoir mis la goutte dans l’œil pour éviter le passage de la goutte dans le nez où elle peut ensuite passer dans le sang.
– Fermer la paupière
– Essuyer sur la joue de l’enfant, la partie de collyre administré qui s’u écoulé.
– Ne mettre qu’une seule goutte à la fois
– Ne pas laisser le flacon à la portée des enfants. C’est très dangereux.
– Le (a) patient(e) aura des pupilles dilatées pour une durée de 7 à 10 jours pour l’ATROPINE, 12-24 heures pour le SKIACOL et 2-3 heures pour le TROPICAMID, après l’arrêt des gouttes, provoquant par la suite des troubles visuelles de près.
– En cas de rougeur du visage ou d’agitation : arrêt des gouttes et prendre contact avec le médecin.
– RAMENER LA DOSETTE OU LE FLACON ENTAMEE AVEC VOUS LE JOUR DE LA CONSULTATION

 

Les effets normaux de ces collyres (dilatation de la pupille, sensibilité à la lumière vive, difficulté à la lecture et à la vision de près, rougeur conjonctivale) peuvent persister de quelques heures à plusieurs semaines selon le type de gouttes prescrites.

Quel que soit le collyre utilisé, il est recommandé d’obstruer quelques instants l’angle interne de l’œil avec un coton pour que le produit reste dans l’œil, et de mettre le flacon hors de portée de tous les enfants en raison du risque toxique.
Ces collyres sont presque toujours bien tolérés. Néanmoins, une rougeur passagère de la face est possible dans les heures qui suivent l’instillation des gouttes. D’exceptionnels cas de délire confusionnel ou de désorientation ont été observés avec le Cyclopentolate. L’Atropine peut également avoir des effets secondaires : sécheresse de la bouche, éruption cutanée, irritabilité, fièvre, accélération du rythme cardiaque, distension abdominale. Toute constatation de l’un de ces signes doit faire arrêter l’instillation du produit et doit vous faire prendre contact avec votre ophtalmologiste.

 

La correction par lunettes :

Elle est indispensable chez tout enfant strabique. Elle est nécessaire dans les anomalies de la réfraction (myopie, hypermétropie, astigmatisme) ou dans les grandes différences de puissance entre les deux (anisométropie) yeux pour éviter le non usage d’un œil (amblyopie). La prescription de verres et de montures en plastique incassable est la règle chez l’enfant. Les modalités de port de la correction optique vous seront précisées par votre ophtalmologiste. Il peut être nécessaire de vérifier les lunettes plusieurs fois dans l’année.

RENDEZ-VOUS

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec l'un de nos spécialistes ?

NOUS TROUVER

Nos équipes vous accueillent au :

37 Boulevard Jean-Baptiste Clément, 42300 Roanne

Du lundi au Samedi de 9h à 12h45 et de 14h à 17h45

Tél: 04 77 78 38 78

contact@ophtaroanne.fr

Transports en commun:

Arrêt J.B. Clement — Ligne 04
Direction MABLY - DEMI-LIEUE / ROANNE - HOTEL DE VILLE

Informations pratiques

Rez-de-chaussée
Accès handicapé

Parking public

Parking extérieur gratuit

Information

PASSE VACCINAL

 

 

Pour garantir l’accès aux soins, l’ordre national des médecins rappelle que:

 

–  Le passe vaccinal n’est pas obligatoire pour les patients ayant un RDV de consultation.

 

–  Par contre, il est obligatoire pour les accompagnants et les familles.

 

Le passe vaccinal est à présenter une de ces 3 preuves :

  1.  1. un certificat de vaccination attestant d’un schéma vaccinal complet, dose de rappel comprise dans le délai imparti pour les personnes à partir de 18 ans et 1 mois qui sont y éligibles ;
  2.  2. un certificat de rétablissement de plus de 11 jours et et dont la date d’expiration varie en fonction du statut vaccinal ;
  3.  3. un certificat de contre-indication médicale faisant obstacle à la vaccination.

 

Précautions en vigueur liées au COVID-19

 

 

Aucun accompagnant sans passe vaccinal dans le centre en dehors d’un parent pour les consultations pédiatriques.

 

Masque obligatoire

 

– Respect d’heure de votre RDV

 

– Tout patient symptomatique COVID-19 (fièvre, toux, difficultés respiratoires, etc…) doit reporter son RDV ou sera orienté vers les urgences hospitalières pour être pris en charge.

 

 

N’oubliez pas

 

 

 

N’oubliez pas de vous présenter muni de : votre carte d’identité, votre carte vitale, un moyen de paiement (carte bleue, chèque ou espèces) et enfin des coordonnées de votre médecin traitant.

 

 

Si vous êtes bénéficiaire de la CMU, CSS ou de l’ACS, pensez à vous munir de votre attestation à jour et de votre carte vitale à jour.  En cas d’oubli, nous serons obligés de vous demander le règlement de la totalité des honoraires.

Facebook
LinkedIn
Instagram
error: Content is protected !!