Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

La rosacée oculaire

Pathologies oculaires

La rosacée oculaire

 

 

La rosacée oculaire est une pathologie de la surface de l’œil. Elle se manifeste par une inflammation du bord libre des paupières. En plus de cette inflammation on retrouve également une blépharite ainsi qu’un dysfonctionnement des glandes de Meibomius.

 

On distingue plusieurs complications à la suite de cette pathologie. Le plus souvent, on retrouve une sécheresse oculaire due à l’évaporation par excès des larmes. On retrouve également un e rougeur des yeux et des paupières. Chez les enfants, en plus de la rosacée il peut être associé une kératoconjonctivite phycténulaire unilatérale.

 

La rosacée oculaire peut également toucher la cornée et entrainer une kératite et potentiellement l’apparition de néovaisseaux.

 

La peau peut également être touchée c’est ce qu’on appelle la rosacée oculo-cutanée. On retrouve une rougeur au niveau du front, du nez et du menton. Cette rougeur souvent permanente s’associe à des lésions visibles de la peau. Ces lésions sont dues à un trouble de la vascularisation de la peau. On peut également retrouver une surinfection au Démodex qui est un acarien qui vit dans les follicules pilaires et ciliaires.

 

Pour traiter cette pathologie, il faut tenir compte de la gravité de l’atteinte.

 

La première chose à faire est l’hygiène des paupières : grâce à des soins des paupières une fois par jour au minimum. Pour cela il suffit de chauffer les paupières avec des compresses chaudes puis de masser la base des cils. De plus il faut bien humidifier/hydrater les yeux grâce à des larmes artificielles pour lutter contre la sécheresse oculaire associée. Elles permettront également de cicatriser la cornée suite à la kératite ponctuée superficielle engendrée.

 

Si le traitement prescrit ne suffit pas, il peut être envisager de faire des cures d’antibiotiques pour limiter l’inflammation : azithromycine (voie locale ou orale), doxycycline (voie orale).

 

Si la cornée est atteinte par la rosacée oculaire il est envisageable de prescrire des anti-inflammatoires stéroïdien pendant une courte durée. Si l’utilisation de cortisone n’est pas possible, il est possible d’utiliser des collyres à base de ciclosporine.

 

Si vous êtes atteint de rosacée oculaire, un suivi régulier est nécessaire pour suivre l’évolution de la pathologie.

 

Les médecins à OPHTA ROANNE prend en charge le suivi de la rosacée oculaire chez les enfants et les adultes.

RENDEZ-VOUS

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec l'un de nos spécialistes ?

NOUS TROUVER

Nos équipes vous accueillent au :

37 Boulevard Jean-Baptiste Clément, 42300 Roanne

Du lundi au Samedi de 9h à 12h45 et de 14h à 17h45

Tél: 04 77 78 38 78

contact@ophtaroanne.fr

Transports en commun:

Arrêt J.B. Clement — Ligne 04
Direction MABLY - DEMI-LIEUE / ROANNE - HOTEL DE VILLE

Informations pratiques

Rez-de-chaussée
Accès handicapé

Parking public

Parking extérieur gratuit

Information

PASSE VACCINAL

 

 

Pour garantir l’accès aux soins, l’ordre national des médecins rappelle que:

 

–  Le passe vaccinal n’est pas obligatoire pour les patients ayant un RDV de consultation.

 

–  Par contre, il est obligatoire pour les accompagnants et les familles.

 

Le passe vaccinal est à présenter une de ces 3 preuves :

  1.  1. un certificat de vaccination attestant d’un schéma vaccinal complet, dose de rappel comprise dans le délai imparti pour les personnes à partir de 18 ans et 1 mois qui sont y éligibles ;
  2.  2. un certificat de rétablissement de plus de 11 jours et et dont la date d’expiration varie en fonction du statut vaccinal ;
  3.  3. un certificat de contre-indication médicale faisant obstacle à la vaccination.

 

Précautions en vigueur liées au COVID-19

 

 

Aucun accompagnant sans passe vaccinal dans le centre en dehors d’un parent pour les consultations pédiatriques.

 

Masque obligatoire

 

– Respect d’heure de votre RDV

 

– Tout patient symptomatique COVID-19 (fièvre, toux, difficultés respiratoires, etc…) doit reporter son RDV ou sera orienté vers les urgences hospitalières pour être pris en charge.

 

 

N’oubliez pas

 

 

 

N’oubliez pas de vous présenter muni de : votre carte d’identité, votre carte vitale, un moyen de paiement (carte bleue, chèque ou espèces) et enfin des coordonnées de votre médecin traitant.

 

 

Si vous êtes bénéficiaire de la CMU, CSS ou de l’ACS, pensez à vous munir de votre attestation à jour et de votre carte vitale à jour.  En cas d’oubli, nous serons obligés de vous demander le règlement de la totalité des honoraires.

Facebook
LinkedIn
Instagram
error: Content is protected !!