Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Le glaucome

Pathologies oculaires

Le glaucome

 

Le glaucome est une neuropathie progressive qui touche le nerf optique.

Dans la majorité des cas, on retrouve une tension oculaire élevée.

La pression normale de l’œil est comprise entre 10 et 21mmHg. Toutefois la pression intraoculaire peut être modifiée en fonction de l’épaisseur de la cornée mais aussi en fonction de l’heure de la mesure.

 

La plupart des patients qui possède une tension oculaire n’a pas systématiquement un glaucome associé. Il faut néanmoins faire un bilan complet pour le confirmer. On mesure alors l’épaissuer de la cornée (pachymétrie), analyse de l’angle irido-cornéen, l’analyse du nerf optique (grâce au fond d’œil et à l’OCT papillaire), il faut de plus faire un champ visuel tous les ans.

Un patient atteint de glaucome chronique ou d’hypertention oculaire ne ressent pas de symptômes. La mesure de la tension à chaque consultation est donc importante pour pouvoir dépister la maladie.

Il y a plusieurs facteurs de risque. En effet elle peut être héréditaire, associé à une forte myopie, une fine épaisseur cornéenne. L’origine ethnique et l’âge peuvent également être des facteurs favorisants.

Il existe trois grands types de glaucome :
– Le glaucome chronique à angle ouvert (GPAO) : le plus fréquent, traité en première intention par des collyres.
– Le glaucome chronique à angle fermé : plus rare, nécessitant souvent un traitement laser ainsi qu’un traitement médical.
– La crise aiguë de la fermeture de l’angle irido-cornéen (GAFA) : le plus sévère, c’est une urgence ophtalmique et nécessite une prise en charge hospitalière.

 

En première intention, le traitement est fait par des collyres hypotonisant. Ils permettent de ralentir la perte de fibres optique du nerf optique.

Il est donc préconisé de faire un suivi tous les 6 mois en alternant champ visuel et OCT pour confirmer l’efficacité des traitements et le contrôle du glaucome.

En cas d’évolution malgré le traitement médical, un traitement au laser « SLT » et un traitement chirurgical pourront alors être indiqués.

 

Les médecins proposent le dépistage, le traitement et le suivi des glaucomes. Le centre OPHTA ROANNE dispose d’un OCT papillaire, d’un CV Humphrey  pour les suivis du glaucome ainsi que d’un laser SLT  (ELLEX) pour le traitement au laser du glaucome. 

RENDEZ-VOUS

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec l'un de nos spécialistes ?

NOUS TROUVER

Nos équipes vous accueillent au :

37 Boulevard Jean-Baptiste Clément, 42300 Roanne

Du lundi au Samedi de 9h à 12h45 et de 14h à 17h45

Tél: 04 77 78 38 78

contact@ophtaroanne.fr

Transports en commun:

Arrêt J.B. Clement — Ligne 04
Direction MABLY - DEMI-LIEUE / ROANNE - HOTEL DE VILLE

Informations pratiques

Rez-de-chaussée
Accès handicapé

Parking public

Parking extérieur gratuit

Information

PASSE VACCINAL

 

 

Pour garantir l’accès aux soins, l’ordre national des médecins rappelle que:

 

–  Le passe vaccinal n’est pas obligatoire pour les patients ayant un RDV de consultation.

 

–  Par contre, il est obligatoire pour les accompagnants et les familles.

 

Le passe vaccinal est à présenter une de ces 3 preuves :

  1.  1. un certificat de vaccination attestant d’un schéma vaccinal complet, dose de rappel comprise dans le délai imparti pour les personnes à partir de 18 ans et 1 mois qui sont y éligibles ;
  2.  2. un certificat de rétablissement de plus de 11 jours et et dont la date d’expiration varie en fonction du statut vaccinal ;
  3.  3. un certificat de contre-indication médicale faisant obstacle à la vaccination.

 

Précautions en vigueur liées au COVID-19

 

 

Aucun accompagnant sans passe vaccinal dans le centre en dehors d’un parent pour les consultations pédiatriques.

 

Masque obligatoire

 

– Respect d’heure de votre RDV

 

– Tout patient symptomatique COVID-19 (fièvre, toux, difficultés respiratoires, etc…) doit reporter son RDV ou sera orienté vers les urgences hospitalières pour être pris en charge.

 

 

N’oubliez pas

 

 

 

N’oubliez pas de vous présenter muni de : votre carte d’identité, votre carte vitale, un moyen de paiement (carte bleue, chèque ou espèces) et enfin des coordonnées de votre médecin traitant.

 

 

Si vous êtes bénéficiaire de la CMU, CSS ou de l’ACS, pensez à vous munir de votre attestation à jour et de votre carte vitale à jour.  En cas d’oubli, nous serons obligés de vous demander le règlement de la totalité des honoraires.

Facebook
LinkedIn
Instagram
error: Content is protected !!