Myopie évolutive chez l’enfant

La vision chez l’enfant

Myopie évolutive chez l’enfant

La myopie est causée par un œil trop long ou une cambrure trop prononcée de la cornée. Dans les deux les rayons lumineux convergent en avant de la rétine ce qui créé une image floue sur cette dernière lorsque la personne regarde de loin. En revanche la vision de près est très nette.

30% de la population occidentale est touchée par la myopie. Avant l’âge de 12 ans la génétique est le facteur premier avec un risque multiplié par 2 si un des parents est myope, et est multiplié par 3 si les 2 le sont.

 

Le facteur environnemental semble être également un facteur prépondèrent. En effet beaucoup moins de temps est passé en extérieur et beaucoup plus d’activités au près sont réalisées.

 

Ce trouble réfractif apparaît souvent entre 6 et 8 ans et évolue jusqu’à l’âge adulte. Plus il apparaît tôt, plus l’évolution risque d’être importante.

Une myopie forte est considérée à partir de -6 dioptries. Celle-ci engendre diverses pathologies oculaires précoces telles que les glaucomes, cataracte et surtout des souffrances rétiniennes provoquant des décollements de rétine….

 

La première étape de la prise en charge et de la prévention de la myopie est l’ergonomie :

1-Eloigner la distance des écrans et de la lecture de près
2-Réduire les activités prolongées de près
3-Faire activité en extérieur minimum une heure par jour
4-Eviter la lecture en faible lumière

 

Ensuite il existe diverses méthodes correctrices. Elles ont pour but de freiner l’évolution de la myopie mais pas de la faire disparaître :

-Une correction optique adéquate
-Un verre anti-myopique avec une petite addition en bas du verre
-Un verre défocalisant dans le but d’éviter l’allongement de l’œil (Hoya : Miyosmart, Essilor : Stellest)
-Orthokératologie : lentilles rigides de nuit qui modifient la courbure de la cornée permettant de passer la journée sans correction optique
-Lentilles techniques de jour
-Un collyre à base d’Atropine. L’excès accommodatif est inhibé. Il existe quelques effets indésirables tels qu’une pupille un peu plus dilatée qu’en temps normal (1mm) et une légère gêne de près.

 

Afin d’être efficaces ces traitements doivent être poursuivi plusieurs mois voire année au risque de voir la myopie évoluer à nouveau. Une surveillance régulière doit donc être effectuée.

Une surveillance régulière chez l’ophtalmologiste est nécessaire généralement 1 à 2 fois par an. Elle sera déterminée au cas par cas.

RENDEZ-VOUS

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec l'un de nos spécialistes ?

NOUS TROUVER

Nos équipes vous accueillent au :

37 Boulevard Jean-Baptiste Clément, 42300 Roanne

Du lundi au Samedi de 9h à 12h45 et de 14h à 17h45

Tél: 04 77 78 38 78

contact@ophtaroanne.fr

Transports en commun:

Arrêt J.B. Clement — Ligne 04
Direction MABLY - DEMI-LIEUE / ROANNE - HOTEL DE VILLE

Informations pratiques

Rez-de-chaussée
Accès handicapé

Parking public

Parking extérieur gratuit

Information

PASS SANITAIRE

 

 

1- Un certificat de vaccination justifiant d’un schéma vaccinal complet:
– 28 jours après l’administration de la dose unique de Janssen

– 7 jours après l’administration de la deuxième dose d’autres vaccins (Moderna, Pfizer, Astrazeneca),  sauf en ce qui concerne les personnes ayant été infectées par la COVID-19 pour lesquelles ce délai court après l’administration d’une dose.

 

 2- ou un certificat de rétablissement à la suite d’une contamination par la covid-19 délivré sur
présentation d’un document mentionnant un résultat positif à un examen de dépistage RTPCR ou à un test antigénique réalisés plus de onze jours et moins de six mois auparavant. (ce certificat est valable pour une durée de six mois à compter de la date de réalisation de l’examen).

 

 3- ou le résultat d’un examen de dépistage virologique négatif à la covid-19 de moins de 72
heures (Le type d’examen admis peut être circonscrit aux seuls examens de dépistage RTPCR ou à certains tests antigéniques si la situation sanitaire, et notamment les variants du SARS-CoV-2 en circulation, l’exige) :
o RT-PCR ;
o un antigénique permettant la détection de la protéine N du SARS-CoV-;
o un autotest pour les patients asymptomatiques réalisé sous la supervision d’un des professionnels de santé mentionnés à l’article 1er du décret 2020-1387 du 14 novembre 2020. L’autotest pourrait être réalisé dans une pharmacie.

 

 

Pour garantir l’accès aux soins, l’ordre national des médecins rappelle que:

 

 – Le pass sanitaire n’est pas obligatoire pour les patients ayant un RDV de consultation.

 

–  Par contre, il est obligatoire pour les accompagnants et les familles.

 

 

Précautions en vigueur liées au COVID-19

 

 

Aucun accompagnant sans Pass Sanitaire dans le centre en dehors d’un parent pour les consultations pédiatriques.

 

Masque obligatoire

 

– Respect d’heure de votre RDV

 

– Tout patient symptomatique COVID-19 (fièvre, toux, difficultés respiratoires, etc…) doit reporter son RDV ou sera orienté vers les urgences hospitalières pour être pris en charge.

 

 

N’oubliez pas

 

 

N’oubliez pas de vous présenter muni de : votre carte d’identité, votre carte vitale, un moyen de paiement (carte bleue, chèque ou espèces) et enfin des coordonnées de votre médecin traitant.

 

 

Si vous êtes bénéficiaire de la CMU, CSS ou de l’ACS, pensez à vous munir de votre attestation à jour et de votre carte vitale à jour.  En cas d’oubli, nous serons obligés de vous demander le règlement de la totalité des honoraires.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Facebook
LinkedIn
Instagram
error: Content is protected !!